Ski de fond : c’est quoi une Loppet ?

À quelques jours d’un marathon de ski de fond dans la région du Restigouche, notre chroniqueur (et skieur aguerri) Vincent Leclair nous parle du sport et de cet événement extrême.

D’abord, il faut comprendre c’est quoi le ski de fond? Ceux qui proviennent des pays nordiques ou plus précisément scandinaves sont fort probablement familiers avec ce sport d’endurance sur ski ou le but n’est pas seulement de descendre une montagne à vive allure, mais également d’effectuer des montées, des virages, bref une promenade à ski en forêt ! 

Il existe 2 types de technique en ski de fond : la technique classique et la technique patin. Sans entrer trop dans les détails, le style classique a quelques similarités avec la course à pied, cependant les skieurs profitent de la glisse des skis sous leurs pieds pour avancer plus rapidement. Tandis que la technique patin est semblable au patin sur glace. Sans oublier que les deux techniques nécessitent des bâtons pour se propulser plus rapidement vers l’avant. C’est donc un entraînement complet du corps.

Revenons à nos moutons, ou plutôt notre loppet. Une loppet est tout simplement un marathon de ski de fond qui est généralement sur une longue distance. Le terme loppet n’est pas généralisé dans l’usage en français. C’est par référence au nom suédois Vasaloppet (« course de Vassa »), qui désigne l’un des plus longs marathons de ski de fond au monde, soit 90 kilomètres en 12 heures. L’événement rassemble chaque année près de 16 000 skieurs en Dalécarlie (Suède). À noter que la Vasaloppet est également la plus grande course de ski de fond au monde, ayant accueilli plus de 1,6 million de participants depuis ses débuts en 1922.

Départ de la course Vasaloppet. Source : Vasaloppet

Pourquoi je vous parle de loppet ? Eh bien, depuis le début de la pandémie, il y a un nouvel engouement pour les sports en plein air d’été comme d’hiver. L’un des sports principalement touchés par cette ruée vers l’or blanc est le ski de fond. Bien que la Vasaloppet n’est pas nécessairement dédié aux recrues de la discipline, elle est pour plusieurs fondeurs un élément sur leur « bucket list ». La Vasaloppet est membre de la Worldloppet qui rassemble les 20 grandes courses de ski de fond dans le monde comme la Gatineau Loppet au Canada ou la Transjurassienne en France. À noter que la Gatineau Loppet et l’American Birkebeiner au Wisconsin sont les deux seuls membres de la Worldloppet en Amérique du Nord.

Justement, la Gatineau Loppet a eu lieu le week-end du 18,19 et 20 février derniers en personne pour la première fois depuis le début de la pandémie de la covid-19. Il s’agit du plus grand événement de ski de fond au Canada qui accueille près de 2 500 skieurs et skieuses de tous âges et de tous calibres sur les sentiers du parc de la Gatineau tous les ans. 

J’ai eu la chance cette année d’y participer pour la deuxième fois (première fois en 2020). Effectivement, les conditions étaient différentes de ma première participation en raison des restrictions reliées à la Covid-19. Cependant, les organisateurs et les bénévoles se sont surpassés pour nous offrir un événement quasi normal. Bref, une organisation du tonnerre qui a su gérer les différentes courses au programme (5, 10, 15, 27 et 47 km). De plus, avec l’inscription aux courses de 27 km ou 47 km les participants reçoivent un très beau souvenir de leur expérience… Une tuque de ski aux couleurs de l’événement ! À noter que le 47 km est habituellement un 50 km, mais en raison des conditions météorologiques peu clémentes précédant l’événement les organisateurs ont dû apporter quelques modifications au parcours de la distance maîtresse de l’événement.

Photo : Tuque offerte aux participants en 2022 à la Gatineau Loppet

Finalement, si vous êtes un amateur de ski de fond et que vous aimiez participer à un événement similaire sans avoir à faire le long voyage vers l’Outaouais, sachez qu’il y a des loppets ici au Nouveau-Brunswick. Le prochain loppet en présentiel dans la province, le premier depuis le début de la pandémie, sera le 13 mars prochain chez les Aventuriers de Charlo au nord de la province. C’est également l’un des plus grands marathons de ski au Canada atlantique. 

Pour ma part, j’y serai !

Retour en haut