Deux hommes remis en liberté après 40 ans derrière les barreaux : entretien avec Hesam Esfahani

Notre système de justice est notre meilleure façon d’assurer un traitement juste et équitable à toute personne qui se voit accusée par l’État. Or, le système n’est pas parfait, par sa nature humaine. En décembre 2023, nous avons vu deux hommes être remis en liberté après 40 ans en prison pour un crime qu’ils n’ont pas commis. Nous étudions la question en entretien avec Seyyed Esfahani, professeur en criminologie à l’Université de Moncton.

Retour en haut