Le retour du Championnat provincial d’improvisation : « La Gougoune dorée »

Le championnat provincial d’improvisation : « La Gougoune dorée » était de retour pour la première fois depuis 2019 à la Polyvalente W.-A.-Losier du 20 au 22 mai dernier. Les 9 équipes qui participaient au tournoi ont su représenter leurs écoles secondaires respectives. On y compte les écoles de : Moncton, Shippagan, Grand-Sault, Dalhousie, Dieppe, Campbellton, Bathurst, Shédiac et l’équipe hôtesse de Tracadie.

L’organisation du tournoi a été enclenchée il y a à peine 2 mois. Plusieurs équipes n’étaient même pas encore créées et la préparation pour un tel événement demande beaucoup de temps pour les improvisateurs, mais surtout pour l’équipe hôtesse. Selon les participants du tournoi, ce défi fut relevé avec succès par les improvisateurs, mais également pour les hôtes du tournoi. De plus, l’accueil réservé à ceux-ci fut excellent et même au-delà des attentes des participantes et participants.

Comme mentionné plus tôt, le calibre des improvisateurs était au rendez-vous, malgré l’absence de tournois d’improvisation depuis 2019. Tous ont su donner un spectacle haut en couleur pour les spectateurs présents lors de l’événement. Le carré d’as était composé des équipes de Dieppe et de Bathurst. Ces dernières ont eu besoin d’une prolongation pour déterminer l’équipe finaliste et de l’autre demi-finale qui mettait en vedette les équipes de Moncton et de Dalhousie.

La grande finale était une reprise de 2019 entre les cyclones de l’école aux Quatre vents de Dalhousie et les Matadors de l’école Mathieu-Martin de Dieppe. Bien qu’il s’agît d’un retour en final pour ces deux équipes, plusieurs visages au sein des deux équipes étaient différents. Malgré tout, les deux équipes ont donné un très bon spectacle en effectuant un excellent mariage des idées lors des improvisations mixtes. Les cyclones l’ont finalement emporté pour une deuxième édition consécutive.

Retour en haut