Les seuils d’immigration revus à la baisse ne sont pas bien reçus par les institutions d’éducation postsecondaire du Nouveau-Brunswick

Les seuils d’immigration au Canada sont bien souvent dans l’actualité depuis quelques mois, mais ont été projetés au premier rang la semaine dernière.

Le gouvernement fédéral a annoncé une réduction des seuils envisagés pour les étudiants postsecondaires venant de l’extérieur du Canada en 2024, et mentionnait le manque de logement comme raison, parmi quelques autres.

Nous en discutions plus en profondeur avec Leyla Sall, professeur de sociologie à l’Université de Moncton

Retour en haut